Le Père de Gabriel

Le poète épique de notre temps s’appelle Bacqué.

Le Point

Paris, 2018. Suite à la mort de son père, Pascal Bacqué se penche sur son enfance et sur l’homme, aujourd’hui disparu, dont il fut si proche. Que lui a-t-il transmis de son tempérament, de sa liberté, de son éducation, et de cette relation au monde qu’on nomme la religion ?

À travers son introspection et les souvenirs évoqués, il nous convie sur son chemin qui l’a conduit, plus que de Saint Raphaël à Paris, de son catholicisme traditionnel à ce monde juif où la première obligation s’appelle l’étude et où l’on est « étranger sur la terre ». Lui-même y arrive en poète – et en étranger.

Mais en même temps qu’il narre un parcours si singulier, ce texte nous pose la question universelle du rapport à son père, d’autant plus aiguë quand le père n’est plus et qu’il faut lui donner une place dans sa vie. C’est ce que, miraculeusement, ce livre opère devant nous.

Les étapes de l’existence – études, mariage, et toujours l’écriture – sont le storytelling d’une aventure qui nous concerne tous, parce qu’elle pose les seules questions vraiment importantes, en notre époque de mutation : celles de l’esprit, de la parole et de la filiation.

Un récit intime et sincère, porté par une écriture parfaitement transparente, comme l’eau d’une source vive.

2 janvier 2020
Prix TTC : 18,90 € 128 pages
ISBN papier : 9782380352115
ISBN numérique : 9782380352122
Format : 115 x 217 mm

Auteur(s)